Lettre aux salariés du 18 mars 2020


Paris, le 18 mars 2020

Cher(e) collègue,

Les directeurs réunis ce jour ont pris les décisions suivantes concernant cette période d’épidémie de coronavirus. Ces dispositions tiennent bien entendu compte de l’allocution présidentielle du 16.03 et des recommandations ARS conséquentes. Sachant que ces décisions sont valables aujourd’hui, mais peuvent varier en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Nous nous appuyons également sur nos missions et le cœur de notre métier pour mettre en place les directives. Afin d’éviter des ruptures dans les accompagnements, nous devons garder un lien, essentiellement avec les familles ou jeunes qui seront forcément ébranlés par cette situation.

A AJHIR la crèche est fermée. L’accueil aux enfants dans les SESSAD est stoppé depuis le vendredi 13 mars.

Vous êtes confinés chez vous depuis le mercredi 18 mars.

  1. PPL est fermée, les salarié(e)s n’ont pas à assumer de continuité de service, la crèche n’étant pas actuellement réquisitionnée pour les enfants de soignants.

  2. CE et 7 Lieux, nous vous demandons de garder un lien téléphonique avec les enfants dont vous êtes référents. Ce lien doit être suffisamment régulier afin de nous assurer que cette suspension de séances n’a pas trop de conséquences pour eux. Si une situation se dégrade, vous devez immédiatement prévenir votre direction et vous envisagerez ensemble la démarche à suivre. Essayez de vous organiser entre collègues afin d’assurer une régularité. Vous devrez envoyer chaque semaine à votre direction le relevé des séances téléphoniques. En aucun cas vous ne devez vous rendre à domicile. Les médecins et psychologues restent des personnes ressources et prennent contact avec les enfants et les familles qu’après avis du directeur. Téléphonez en numéro masqué : nous prévenons les parents de cette disposition.

  3. Le Passage, nous demandons aux parents ou jeunes de prendre contact avec Georges Bakouche, chef de service, s’ils en éprouvent la nécessité. Il vous contactera si nécessaire.

Les salariés du médico-social qui doivent assurer leur mission pendant cette période seront rémunérés pour le mois de Mars à taux plein. Par conséquent, ce confinement est assimilé à du temps de travail, vous restez donc sous la responsabilité de votre direction.

Les directeurs sont d’astreinte. Vous pouvez et devez les contacter pour toutes questions.

Mais surtout prenez bien soin de vous et de vos proches. Je vous remercie du professionnalisme dont vous faites preuve.

Soyez assurée, de ma profonde reconnaissance.

Dominique LEMAIRE

06 10 76 63 28