25 ans d’histoire associative d’AJHIR…

1993

Sous l’impulsion des Papillons Blancs de Paris, l’Association Petit Prince Lumière est créée. Il s’agit d’une halte garderie qui accueille environ un tiers d’enfants en situation de handicap quelque soit la nature de celui-ci.

La structure ouvre le 24 juillet 1993. Elle est la première à mettre en place un projet d’accueil mixte à Paris.

 

1994

Toujours sous l’impulsion des Papillons Blancs de Paris, une autre association, indépendante de la précédente, est déclarée au Journal Officiel en 1994 sous l’acronyme d’AJHIR, Association d’Aide aux Jeunes Handicapés pour une Intégration Réussie. Son siège social est situé dans les locaux de l’association parisienne de parents, rue Blanche dans le 9e arrondissement. 

 

1997

Le 1er septembre, l’association ouvre le SESSAD La Courte Echelle, dédié à 35 enfants de 2 à 16 ans handicapés mentaux à l’exclusion de ceux présentant un handicap sensoriel ou moteur ou ceux ayant des troubles graves de la personnalité.

 

1998

Le siège social de l’Association AJHIR est transféré rue des Lyanes, dans le 20e arrondissement, au sein même de son établissement.

 

2000

Les deux structures géographiquement proches, partageant un projet similaire d’intégration des personnes en situation de handicap mental ainsi qu’un certain nombre d’administrateurs décident de fusionner. L’entité ainsi créée conserve le nom d’AJHIR et la halte garderie le nom de Petit Prince Lumière. L’association AJHIR affirme ainsi sa volonté d’intégration des personnes en situation de handicap dès le plus jeune âge (Petite Enfance) et le prolongement de celle-ci jusqu’à l’adolescence (Ecole, collège et lycée).

 

2003

Un troisième établissement est ouvert le 1er janvier 2003. Il s’agit du SESSAD Les Sept Lieux dans le 15e arrondissement de Paris. Créé sur le modèle de La Courte Echelle pour le même type de population, il accueille, 50 enfants dont une unité spécifique de cinq jeunes dits « sans solution », autrement dit ne relevant d’aucun établissement.

 

2007

L’Assemblée Générale Extraordinaire du 14 juin 2007, décide de changer son sigle en remplaçant le terme d’ « intégration » par le terme d’ « insertion ». Ce changement marque la volonté de l’association de prolonger l’intégration des jeunes en situation de handicap mental au-delà du cadre scolaire et de leur permettre une participation active et réelle à la vie sociale.

 

2010

Au sein de l’établissement du 15e arrondissement, a été créé dès 2005 une unité expérimentale de 15 places, en lien avec l’EREA Croce Spinelli et concernant des jeunes en préprofessionnalisation. Assez rapidement le besoin d’autonomie de la structure se fait sentir et un nouvel établissement, le SESSAD Le Passage, est créé et ouvert le 1er septembre 2010. Il s’agit d’un SESSAD orienté vers l’insertion professionnelle de 45 jeunes âgés de 14 à 20 ans, intégrant les 15 places déjà existantes pour des jeunes déficients intellectuels sans association de déficiences sensorielles et/ou motrices ni troubles graves de la personnalité, bénéficiant d’une scolarisation ou d’un dispositif de formation professionnelle.

2017

Déménagement de Petit Prince Lumière au boulevard Davout et extension de :

  • La capacité d’accueil, passant de 20 à 35 places

  • L’offre d’accueil, possible à la journée, demi-journée ou semaine